dopage
dopage © CC alpha du centaure

A la veille des Mondiaux d’athlétisme et en pleine Coupe du monde de rugby, la question que l’on pose ce soir : la lutte anti-dopage fait-elle la chasse aux produits réellement utilisés par les sportifs ? Amphétamines, Erythropoïétine, Ephédrine, Cocaïne, Héroïne pour ne citer qu'eux... Pour être « in » sur le peloton, dans le pack ou sur une piste d’athlétisme, faut-il être chargé comme une « chaudière », surnom que l’on donne aux coureurs cyclistes dopés ?

Les sportifs, les soigneurs, ont-ils toujours une longueur d’avance sur les contrôles ? La lutte anti-dopage est-elle là uniquement pour redorer l’image du sport, ou pour faire réellement la chasse aux ripoux ? Les performers, quelle que soit leur discipline, peuvent-ils être dopés à l’insu de leur plein gré ? C’était la ligne de défense de Richard Virenque, on s’en souvient. Finalement, le dopage est-il un mal nécessaire pour offrir aux spectateurs que nous sommes, le show que nous réclamons et que les sponsors financent à coups de millions d’euros ?

Vos questions dès 18h30 au 01 45 24 70 00 et dès maintenant sur le site de l'émission et les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, #telsonne

Invités :

Pr. Xavier Bigard, conseiller scientifique de l’Agence Française de Lutte contre le Dopage

Pierre Ballester, journaliste sportif et d’investigation

Dr. Jean-Pierre de Mondenard , ancien médecin du Tour de France, spécialiste du dopage

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.