Avec moins de 5000 décès pour une population de plus de 80 millions d'habitants, l'Allemagne fait figure d'exception en Europe. Depuis ce lundi, le pays entame, non sans crainte, son déconfinement.

Epidémie de Covid-19 en Allemagne
Epidémie de Covid-19 en Allemagne © Getty / Sebastian Kahnert/dpa-Zentralbild/dpa

Les hôpitaux « n'ont été saturés à aucun moment » et la pandémie est « sous contrôle ». Grâce, entre autre, à une campagne de tests massive, un système de santé solide et une certaine flexibilité institutionnelle, l'Allemagne s'en sort mieux que ses voisins dans la lutte contre la pandémie.

Le déconfinement a été engagé depuis ce lundi 20 avril avec la réouverture des commerces de moins de 800 m2. Les écoles devraient suivre à partir du 4 mai. Cette précocité de sortie de crise reste une grande source d'inquiétude pour les autorités : une seconde vague est toujours possible.

Avec nous pour en parler :

Hélène Miard-Delacroix, professeure d'histoire et de civilisation de l'Allemagne contemporaine à Sorbonne Université.

Ludovic Piedtenu, journaliste correspondant à Berlin.

Mais aussi :

Le virus sur la carte, par Anne Andlauer. Ce soir en Turquie, pays où le coronavirus a fait plus de 2000 morts. Un couvre-feu le weekend a été préféré à un confinement total de la population.

Foule continentale, par Caroline Gillet. Le journal des confinés du monde entier (en intégralité ici) remet à l'honneur le témoignage de la jeune italienne Giuila pour un second épisode.

Le monde d'après, par Jean-Marc Four.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.