Urgences à l'Hôpital de la Pitié Sallepétrière
Urgences à l'Hôpital de la Pitié Sallepétrière © MaxPPP/Guy Gios

Ne plus avancer l’argent à son médecin, autrement dit la généralisation du tiers payant : le gouvernement en fait un marqueur de gauche de sa politique et projette de l’inscrire dans sa future loi Santé, quand les syndicats de médecins le prennent eux, comme un nouveau coup de poignard porté à leur profession.

Accès aux soins facilité pour tous, ou charge administrative supplémentaire et incitation au consumérisme médical ? Généralistes et spécialistes ont choisi leur camp et fermeront leur cabinet à partir de demain et mercredi, et ce jusqu’au 31 décembre, afin de protester contre ce qu’ils considèrent comme une nouvelle dévalorisation de leur travail. Un travail qu’ils jugent de plus en plus difficile à exercer, et qui de fait suscite de moins en moins de vocation

Alors demain si vous tombez malade, vous faites comment ? Et bien vous allez peut être pouvoir reprendre le chemin des urgences de l’hôpita. Après un week-end de négociations, Marisol Touraine a proposé ce matin, un accord aux urgentistes sur leur temps de travail…et on devrait savoir ce soir, dans quelques instants peut être s’ils lèvent leur préavis

Et vous, comprenez-vous la grève des médecins, et les motifs de cette grève ?

Jean-Paul Ortiz , médecin et Président de la CSMF (Confédération des syndicats des médecins français : grévistes)

Patrick Pelloux , Président de l’AMUF, ( association des médecins urgentistes : grévistes)

Alain Beaupin , Médecin, Directeur du centre de santé de Vitry (94) (Union des médecins de centres de santé : non grévistes)

Vos appels dès 18h au 01.45.24.7000

Et vos messages dès maintenant sur Twitter : #telsonne

19h33
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.