Hier, l'Agence européenne du médicament a approuvé la commercialisation du vaccin Pfizer-BioNTech - cela rendrait possible un début de vaccination au 28 décembre, comme le souhaitait l'Union Européenne. Maintenant que le feu vert a été donné, reste la mise en pratique...

L'Union Européenne était suspendue, ces derniers jours, à la décision de l'Agence du médicament (EMA), nécessaire au lancement d'une campagne de vaccination qui concernera jusqu'à 450 millions de citoyens européens. 

C'est désormais chose faite, car le verdict devant être rendu au 29 décembre a été avancé, sous la pression de certains Etats désireux d'accélérer le processus - notamment devant l'emballement de la pandémie sur le continent, avec la découverte d'une souche particulièrement contaminante du virus. 

- Est ce que la variante de la Covid-19, bien plus contagieuse que le virus détecté à l'origine à Wuhan, accélère notre appétence pour le vaccin ?  

- Est ce qu'on est tout à fait sûrs que le vaccin sera efficace sur cette nouvelle variante ?

- Comment cette vaccination va-t-elle être pratiquée ? Par les médecins généralistes et/ou ailleurs ? Les médecins de ville sont-ils équipés et prêts ?

- Le reconfinement, pratiqué par un certain nombre de nos voisins européens, est-il encore la solution ? 

Pour répondre à ces interrogations, nous recevons ce soir Jean-Paul Ortiz, médecin généraliste et président de la Confédération des syndicats médicaux français, et Benjamin Davido, infectiologue à l'Hôpital Raymond-Poincaré de Garches.

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Les invités
L'équipe