La CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) émet de sévères critiques à l'égard du Stic (Système de traitement des infractions constatées) un fichier de police présentant selon elle des failles dans les contrôles et les mises à jour et qui serait même "plus dangereux" que le fichier Edwige finalement abandonné... Invités : - Alex Türk, Président de la Commission national de l'informatique et des libertés - Gérard Gachet, porte-parole du ministère de l'Intérieur - Françoise Chaponneaux, Vice-Procureure de la République, Chef de la section exécution des peines au Parquet de Paris - maître Alain Weber, Avocat au Barreau de Paris, membre de la Ligue des Droits de l'homme - Avec Etienne Monin de france Inter

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.