François Bayrou, ministre de la justice a reçu ce lundi les association Anticor et Transparency International en préparation de sa loi sur la moralisation de la vie politique

Assemblée nationale à Paris
Assemblée nationale à Paris © AFP / ERIC FEFERBERG

Ce sera le tout premier texte présenté en Conseil des ministres et à l'Assemblée Nationale. Le projet de loi sur la "Moralisation de la vie publique" est un texte porté par François Bayrou, qui en a fait le cœur de son alliance avec le Président Emmanuel Macron.

Et le Garde-des-Sceaux veut frapper vite et fort : tout doit être bouclé avant les élections législatives des 11 et 18 juin ! Les consultations ont donc démarré cet après-midi une douzaine de propositions déjà sur la table.

  • Interdiction par exemple à tout élu ou ministre d'embaucher un membre de sa famille.
  • Interdiction à tout parlementaire d'exercer, en parallèle , des activités de conseil pour éviter tout conflit d’intérêt.
  • Interdiction de plus de trois mandats identiques successifs ou encore obligation d'avoir un casier judiciaire parfaitement vierge.

Mais cela sera-t-il suffisant pour rétablir le lien de confiance entre les Français et leurs élus ?

Qui contrôlera ? Avec quels moyens ?

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.