Les examens sont passés à distance, des stages ont dû être annulés, les concours d'entrées sont complètement remaniés et les petits boulots ont disparu. Pour l'été et la rentrée, les perspectives restent inquiétantes.

Vie étudiante bouleversée par le confinement
Vie étudiante bouleversée par le confinement © Getty / Alistair Berg

Maintenir un suivi pédagogique dans l'enseignement supérieur est un enjeu de taille. Grâce à des outils numériques, certains cours persistent. Pour les examens, les règles sont différentes en fonction des établissements. Parfois on fait appel à des logiciels de surveillance à distance, jugés trop intrusif par beaucoup.

La fin des petits boulots a fait plongé des étudiants dans la misère, des aides financières ont dû urgemment être mobilisées par les universités. Ceux qui n'ont pas pu se réfugier chez leurs proches ont eu à supporter un espace de vie souvent restreint. Face à une crise économique sans précédent, les perspectives d'emplois promettent d'être maigres.

Comment les étudiants ont-ils vécu cette période ? Comment les examens se sont-ils déroulés ? Quelles perspectives pour l'après ? Et les enseignants dans tout ça ?

Les invités
  • Orlane FrançoisPrésidente de la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE)
  • François GerminetPrésident de l’université de Cergy Pontoise, membre du CA et Président du comité numérique de la CPU
  • Laurent ChampaneyDirecteur général de l’école nationale supérieure d’arts et métiers, Sciences et Technologies et vice-président de la conférence des grandes écoles
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.