La question de la gestion des déchets radioactifs refait surface, alors que la contestation du projet d’enfouissement de Bure, qui dure depuis 1999, ne désarme pas.

Laboratoire souterrain où sont menés études et recherches sur le stockage profond des déchets nucléaires à Bure
Laboratoire souterrain où sont menés études et recherches sur le stockage profond des déchets nucléaires à Bure © Maxppp / Christophe Morin

Les militants qui occupent le Bois Lejuc depuis le début de l’été, ont, la semaine dernière, abattu le mur construit par l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) pour protéger la zone où 100 000m3 de déchets radioactifs sont censés être enfouis d’ici 2025 à 500 mètres de profondeur et pendant plus de 100 000 ans.

Le 11 juillet dernier, le projet de loi sur les « les modalités de création d’une installation de stockage réversible en couche géologique profonde des déchets radioactifs de haute et moyenne activité à vie longue » a été adopté à l’Assemblée Nationale, par une trentaine de députés seulement. Le coût du projet Cigéo est estimé à 25 milliards d’euros par le gouvernement.

En quoi consiste le projet Cigéo ? Faut-il enfouir nos déchets nucléaires ? Quelles sont les autres solutions pour s'en débarrasser ? Quelles sont les garanties de sécurité ? Ces questions ont-elles été posées avant l'engagement de ce projet faramineux ; ont-elles trouvé des réponses ? Cigéo va-t-il aboutir ou les militants parviendront-ils à l'empêcher ? Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vos questions et réactions dès 18h au 01 45 24 70 00 et dès maintenant sur le site de l'émission et les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, #telsonne

POUR EN SAVOIR PLUS

► Le reportage d’Angeline Demuynck pour Interception "Bure : nos déchets nucléaires à 1500 pieds sous terre"
► Le reportage de Sandy Dauphin "Bure : le laboratoire d'enfouissement de déchets nucléaires toujours autant contesté"
► Le reportage sur la 
Nouvelle mobilisation des militants anti-nucléaires à Bure

Invités :

Patrice Torres - Directeur des opérations industrielles de l'Andra

Delphine Pellegrini - ajointe au chef du service d'expertise des déchets radioactifs à l'IRSN

Laura Hameaux - porte-parole du réseau Sortir du Nucléaire

Michel - Riverain et militant du collectif "Sauvons la forêt"

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.