Pas besoin de laisser-passer pour Le Téléphone sonne qui s’invite, à quelques heures de son ouverture, au sommet du G7 pour en parcourir le programme.

Sept chefs d’Etat pour la 45e édition du G7. A la veille du sommet de Biarritz, et alors que l’Amazonie brûle, les sept plus grandes puissances économiques du monde s’apprêtent à discuter des grandes orientations internationales

Une rencontre annuelle qui garde la même ligne directrice depuis sa création en 1975. A l’initiative de la France, présidée alors par Valérie Giscard d’Estaing, et suite au premier choc pétrolier, le groupe de discussion réunissait alors seulement six pays. L’année suivante, le G6 devint G7 avec l’arrivée du Canada, puis G8, en 1998, quand la Russie rejoignit le groupe. Mais en 2014, le Kremlin en est exclu, conséquence de l’annexion de la Crimée par le pays.

Depuis, les pays membres sont au nombre de sept.  Autrement dit, 40% du PIB de la planète pour 10% de la population mondiale en face à face pour débattre de l’avenir planétaire en matière économique. 

Mais pas seulement, car les discussions seront aussi tournées vers l’environnement, l’un des trois volets phares qui seront débattus pendant le week-end. Seront aussi abordées les questions autour de la lutte contre les inégalités (de destin, entre les femmes et les hommes…), de l’action pour la paix et contre le terrorisme, mais aussi les opportunités que peuvent offrir le numérique.

Quels sujets seront abordés ? Quelles actions concrètes seront actées pour sauvegarder les océans et leur biodiversité ? La taxe GAFAM verra-t-elle le jour ? Et sous quelle forme ?

Quelles avancées cette réunion pourra-t-elle apporter à la lutte contre les inégalités ? Quelles places pour les sept groupes de travail issus de la société civile dans ce sommet ? 

Les objectifs fixés pourront-ils être atteints ? Sauront-ils perdurer ? Comment ?

Finalement, ce G7 sera-t-il capable tenir ses promesses ? 

Vos témoignages et vos questions au 01 45 24 7000 (à partir de 18h) et par mail à telsonne@radiofrance.com 

Intervenez aussi sur l'application France Inter et sur Twitter avec #TelSonne.

Nos invités : 

Philippe Goulletquer, Docteur en océanographie biologique et directeur scientifique adjoint de l’IFREMER (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer).

Amaëlle Guiton, Journaliste à Libération en charge des questions liées au numérique et à la cybersécurité.

Lucas Chancel, Co-directeur du Laboratoire sur les inégalités mondiales à l’Ecole d’économie de Paris, chercheur senior à l’IDDRI (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales) et enseignant en économie à Sciences-Po Paris.

Les invités
  • Philippe GoulletquerDocteur en océanographie biologique et directeur scientifique adjoint de l’IFREMER (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer).
  • Amaëlle GuitonJournaliste à Libération en charge des questions liées au numérique et à la cybersécurité.
  • Lucas ChancelCo-directeur du Laboratoire sur les inégalités mondiales à l’Ecole d’économie de Paris, chercheur senior à l’IDDRI (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales) et enseignant en économie à Sciences-Po Paris
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.