En ces temps de réforme des retraites, qui antagonise le débat public en France, de plus en plus de jeunes, se voyant comme une génération sacrifiée, fustigent le mode de vie et de pensée de leurs aînés boomers. Assisterait-on à un choc générationnel ?

Existe-t-il une solidarité entre générations ?
Existe-t-il une solidarité entre générations ? © Getty / John M Lund Photography Inc

« Ok boomer », c’est une expression popularisée par une jeune députée néo-zélandaise qui envoyait aux roses l’un de ses confrères,  bien plus âgé, lors d'un débat sur le climat. Depuis, c’est devenu un cri de la jeunesse… et le symbole d’une fracture générationnelle. 

Comme le signe d’un ressentiment à l’égard de cette génération « bénie » née avant les années 70, celle qui a profité des Trente Glorieuses, de la libération sexuelle, d’une forme d’insouciance et d’une consommation effrénée. Et une conscience écologique moins aiguisée que celle de leurs descendants, qui les accusent de leur avoir laissé une planète polluée, en vrac.

Le trait est peut-être forcé, caricatural. Mais il évoque une image qui s’oppose très vivement à la jeunesse d’aujourd’hui, aux millenials, qui ont beaucoup perdu en optimisme. Car eux qui sont nés après 1980 ont toujours vécu avec la peur du chômage, d’une retraite bradée. Ce sujet polarise le débat en France, puisque la génération post-1975, concernée par la réforme, ressent comme une injustice de sacrifier ses revenus pour financer les retraites de ceux qui ont, à leur sens, tellement plus profité qu’eux.

Alors certains dénoncent l’âgisme dont les plus âgés sont victimes. C’est même devenu l’objet d’une lutte gouvernementale. Une forme de discrimination qui priverait les boomers de parole, qui leur ferait ressentir un dépassement, un déclassement. Ces derniers critiquent une idéalisation de leur situation, aussi : en France, le taux d’emploi des 60-64 ans est seulement de 29,4%...

Y’a-t-il vraiment un fossé entre les générations ? Peut-on parler d’un monde qui s’oppose à un autre ? Comment ramener à plus de solidarité, d’entraide ? Comment recréer un lien générationnel ?

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de France Inter - 0145247000 - ou par mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.