Le 7 juillet dernier à Cannes, l’Union européenne adoptait le pacte sur l’immigration et l’asile, qui contient notamment la « directive retour », mesure censée faciliter les départs volontaires des étrangers clandestins. Mais qui dans le même temps prévoit des périodes de détention de 18 mois. L’Europe devient-elle une forteresse ? Ou veut-elle simplement organiser l’immigration dès lors qu’elle s’inscrit dans la légalité ? Invités : Pierre Henry, directeur général de France Terre d'Asile Thierry Mariani, député UMP du Vaucluse Martine Roure, députée européenne –groupe PS, vice-présidente du Parlement Européen membre de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures

Fabrice Drouelle

liens

France Terre d'Asile

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.