Identifié lors des violences du 1er mai comme un proche collaborateur de l'Elysée, Alexandre Benalla est à l'origine d'une crise sans précédent depuis le quinquennat Macron. Ce soir, Le Téléphone sonne revient sur l'affaire qui secoue la vie politique et parlementaire.

Les travaux de l'Assemblée nationale suspendus, la commission des Lois, dotée des prérogatives d'une commission d'enquête parlementaire, a auditionné lundi plusieurs protagonistes de "l'affaire Benalla", dont le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et le préfet de police de Paris Michel Delpuech. 

De son côté, Emmanuel Macron ne s'est toujours pas exprimé au sujet de celui qui semble être son protégé. 

L'affaire est sous le coup d'une enquête judiciaire, d'une enquête administrative et d'une enquête parlementaire, qui visent à désigner les responsables de cette crise inédite.  

Depuis la découverte des violences exercées par Alexandre Benalla, l'affaire se mue-t-elle en scandale d'Etat ? 

Avec nous pour en parler : Jean-Philippe Derosier : constitutionnaliste, professeur à l'Université de Lille, Auteur du blog (Le Monde) La Constitution Décodée qui offre un regard pédagogique et analytique sur la vie politique française, et Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat de police Alliance.

Vos appels et témoignages au 01 45 24 70 00

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.