Faut-il instaurer un état d’urgence permanent pour lutter contre le terrorisme ? La loi anti terroriste fait passer dans le droit commun des mesures tirées de ce régime d'exception

Faut-il instaurer un état d’urgence permanent pour lutter contre le terrorisme ? On en parle ce soir au téléphone sonne alors que la France vit depuis novembre 2015 sous état d’urgence et qu’il y a eu cette semaine encore une tentative d’attentat sur les Champs-Elysées, contre des gendarmes. Autant dire que la menace ne faiblit pas. Faut-il pour autant proroger cet état d’exception comme le souhaite le nouvel exécutif ? L'état d'urgence sera prolongé jusqu’au 1er novembre, puis d’ici là il y aura l'adoption d’un nouveau texte destiné à graver dans le marbre de la loi certaines de ses dispositions.

Le journal Le Monde en avait révélé les grandes lignes au début du mois provoquant la colère de plusieurs syndicats de magistrats, d’avocats et d’organisations de défense des droits humains..

Hier, le projet de loi en question a été présenté en Conseil des Ministres après avis rendu par le Conseil d’Etat pour qui ce projet n’est pas déséquilibré.

On en débat avec nos deux invités : Maître William Bourdon qui vient de publier chez Plon « Les Dérives de l’état d’urgence », et Maître Thibault de Montbrial, Président du centre de réflexion sur la sécurité intérieure, auteur, chez Plon, d’un essai intitulé « Le sursaut ou le chaos ».

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.