les festivals d’été menacés par la poursuite de la mobilisation des intermittents
les festivals d’été menacés par la poursuite de la mobilisation des intermittents © reuters

Adieu le Festival du film asiatique de Deauville, Musik’elles à Meaux, ou le festival de jazz à Amiens. Annulés, supprimés, ajournés...Des disparitions visibles sur une carte de France de la culture en crise, la cartocrise, établie par Emilie Jersol, une médiatrice culturelle inquiète et qui a donc imaginé recenser toutes les manifestations culturelles, ou les structures culturelles disparues ou en danger.

Comment expliquer cette hécatombe 2015 , qui concernant les festivals, touche plus durement les « petits » que les « gros », même si le festival d’Avignon lui-même a dit s’auto abréger pour tenir son budget ? C’est une question d’argent d’abord, le nerf de la guerre et malheureusement de la culture aussi : L’Etat donne moins aux collectivités locales, celles-ci sabrent avant tout dans les budgets de la culture ; les festivals étant souvent très dépendants des subventions publiques. CQFD.

Question de sous donc et d’austérité pour tous, mais pas que : l’alternance politique qui a touché de nombreuses mairies lors des dernières municipales, n’est pas non plus étrangère à ces disparitions, décidées sous couvert d’une critique parfois, un brin démago de culture trop élitiste.

Les festivals de l’été, la saison est lancée, mais qui manque à l’appel ? Comment résister, s’adapter à la baisse des subventions publiques ? Quand l’argent public manque, quelle autre alternative sans mettre en danger la diversité et la pluralité de l’offre culturelle et artistique ?

Invités :

- Jean-Pierre Saez, directeur de l’Observatoire des Politiques Culturelles

-Emmanuel Négrier, Docteur en science politique, chercheur au CNRS, auteur notamment de « Les Nouveaux Territoires Des Festivals » [Michel de Maulle]

-Stéphane Capron, journaliste au service culture de France Inter

  • Bénédicte Dumeige , directrice de France Festivals (Fédération française des festivals de musique et du spectacle vivant)

Vos questions dès 18h au 01 45 24 7000 et dès maintenant sur le site de l'émission et les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, #Telsonne

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.