« Alors, c’est pour quand ce bébé ? », « Toujours pas d’enfant alors ? ». De plus en plus de femmes et d’hommes n’ont pas et ne veulent pas d’enfant. Mélange entre raisons intimes et sociétales, cette décision n’est pas toujours simple à assumer.

Moins de 5% des femmes françaises  ont fait le choix de ne pas avoir d'enfant
Moins de 5% des femmes françaises ont fait le choix de ne pas avoir d'enfant © Getty / Jena Ardell

Je ne veux pas d’enfant et ne suis pas un monstre !

Parmi les raisons à cette décision peuvent figurer : la peur d’y laisser une partie de soi, le refus de transmettre, le refus de dépendance, le refus de donner naissance dans un monde ravagé par l’effondrement écologique. 

Si la natalité reste élevée en France, les Françaises font de moins en moins d’enfants ; en particulier celles âgées entre 25 et 34 ans. L’indicateur de fécondité est à 1,88 enfant par femme contre 2 il y a cinq ans.

De plus en plus de femmes et d’hommes se revendiquent « Childfree » c’est-à-dire « libre d’enfant ». Ce mouvement contient l’idée d’un choix, d’une volonté de ne pas enfanter. Aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, certains militent même pour disposer de « Childfree zones » (des zones sans enfants) ou encore d’être dispensé de tout impôt lié à la scolarisation.

On s’imagine souvent qu’il s’agit des catégories socioprofessionnelles élevées. C’est en partie vrai. Mais les « Childfree » sont plus nombreux chez les classes moyennes et modestes. 

Mélange entre raisons intimes et sociétales, le souhait de la pas avoir d’enfant concernerait aujourd’hui 6,3 % des hommes et 4,3 % des femmes en France. Le désir de maternité ou de paternité ne s’est parfois jamais manifesté. Pourtant, le fait de ne pas avoir d’enfant est un tabou. On n’ose pas en parler ou demander pourquoi. 

Vous n’avez pas d’enfant et avez pris la décision de ne pas en avoir, quel regard vous porte votre entourage ? Est-ce un choix difficile à assumer ? Le désir d’enfanter ne s’est jamais révélé ? Pour quelle raison avez-vous pris cette décision ? 

C’est parce que c’est la fête des mères ce dimanche qu’on parle de ce « non désir d’enfant » avec Edith Vallée et notamment auteure de Pas d’enfant dit-elle, les refus de la maternité.

Aller plus loin

LIRE AUSSI | Est-ce la planète qui est surpeuplée... ou nos modes de vie qui sont inadaptés à la planète ?

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.