Les circuits d'approvisionnement sont très sollicités pendant cette période de confinement. La fermeture des marchés risque de pénaliser les petits producteurs. Les grandes surfaces joueront-elles le jeu des produits locaux ?

La grande distribution en premiere ligne
La grande distribution en premiere ligne © Getty / Roman Balandin\TASS

La fermeture des marchés annoncée hier par le Premier Ministre inquiète. Les petits producteurs risquent d'être pénalisés au profit des supermarchés. Le ministre de l'économie Bruno Le Maire appelle la grande distribution à s'adapter pour combler le manque à gagner des agriculteurs et artisans français.

Les images de rayons vidés ont fleuri sur les réseaux sociaux depuis le début du confinement. Il est parfois difficile de se fournir en pâtes, en riz ou en farine. Cependant, les chauffeurs routiers, les dirigeants de la grande distribution et les autorités l'assurent : il n'y aura pas de pénurie.

Les circuits d'approvisionnement vont-il tenir pendant la période de confinement ? Est-il utile de faire des stocks de nourriture ? L'agriculture et l'artisanat français est-il en danger ?

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.