hollande veut adapter le pacte de responsabilité à l’outre-mer
hollande veut adapter le pacte de responsabilité à l’outre-mer © reuters

"Il est lent, lent, lent François Hollande ", disait cette Réunionnaise à l’occasion du déplacement du Président de la République sur l’île la semaine dernière.

Lent ? Ah non ! Ça c’était avant ! Avant la goutte d’eau de trop, une goutte d’eau nommée Arnaud Montebourg qui, hier, à la Fête de la Rose, croyait pouvoir dire impunément une fois de plus : la politique du président nous emmène dans le mur.

Réaction immédiate et fulgurante de François Hollande : basta !

Démission du gouvernement, exit Arnaud Montebourg, au minimum, on s’interroge sur le sort de quelques autres ministres... Aurélie Filippetti n’en sera pas, elle l’a fait savoir.

Manuel Valls est chargé de présenter demain un gouvernement en cohérence avec «les orientations que le président a définies pour le pays »,

Fin du communiqué surprise et lapidaire de l’Elysée et ouverture d’une séquence politique à haut risque.

La nouvelle autorité affichée du Président vous rassure-t-elle ?

Considérez-vous que son inflexibilité est un atout ou bien un aveu de faiblesse ?

Comment diriger la France sans le soutien de l’opinion et avec une majorité réduite et défiante ?

Pensez-vous que nous soyons au bord d’une crise politique ?

Est-on déjà entré à gauche dans la campagne présidentielle de 2017 ?

Nous attendons vos questions au 01 45 24 70 00, mais aussi sur la page de l’émission sur Franceinter.fr, et enfin sur Twitter #telsonne et sur la page Facebook de l’émission.► ► ► LIRE | Montebourg et Filippetti prennent la porte

Avec :

Karine Berger, députée PS des Hautes-Alpes. Membre du collectif Cohérence socialiste qui publie Contre la mort de la gauche

Barbara Romagnan, députée PS du Doubs. Une des « frondeuses » de l’Assemblée nationale

Gaël Sliman , politologue, spécialiste des enquêtes d’opinion. Président d’Odoxa.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.