Selon l'Organisation Internationale du Travail, les -25 ans seront les premières victimes de la récession post-Covid. Contrats annulés, études perturbées, stages reportés, faible probabilité d'embauche : la rentrée s'annonce difficile pour celles et ceux qui rentrent cette année sur le marché de l'emploi.

Avoir 20 ans à la rentrée 2020
Avoir 20 ans à la rentrée 2020 © Getty / franckreporter

Alors que l'insertion dans le monde du travail était déjà une épreuve pour de nombreux jeunes tous les ans, les conséquences de l'épidémie pourraient être terribles pour ceux qui comptaient y rentrer cette année. Face aux reports ou annulations de nombreux contrats et à la difficulté qu'on les entreprises pour embaucher, les moins de 25 ans partagent tous les mêmes inquiétudes mais n'optent pas pour les mêmes stratégies. Face à ce constat, Emmanuel Macron a promis de ne laisser aucun des 750 000 jeunes qui arrivent sur le marché de l'emploi "sans solution".

Quelles mesures peuvent être mises en place pour favoriser leur insertion professionnelle ? 

Quelles peuvent être les conséquences du plan de relance prévu par le gouvernement, ainsi que du plan "un jeune une solution" ? Et surtout, quelles seront les évolutions à long terme ?

Avec nous pour en parler et échanger avec les auditeurs, Orlane François, Présidente de la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE), Marie Dupuis Courtes, Vice-Présidente de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) en charge de la formation, et Florent Gueguen, Directeur général de la Fédération des Acteurs de la Solidarité (FAS). 

Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.