Photos chocs sur les paquets de cigarettes, films "trash" sur les accidents de la route : quel est l'effet réel des ces campagnes "dures" sur les publics visés, les jeunes en parti-culier ? Que penser des campagnes humanitaires avec des photos d'enfants rachitiques mourant dans les bras de leur mère ? Quels déclics psychologiques interviennent ? L'image d'un cancer de la gorge est-elle plus dissuasive que l'inscription "fumer tue" ? Invités - Professeur Yves Martinet, Président du Comité national contre le tabagisme - Jean-Yves Salaün, Délégué adjoint de l'Association Prévention routière - Jérôme Guilbert, Directeur général de l'Agence de publicité Mac Cann, qui dirige à l'Ecole de communication de Sciences-Po un cours "risques, peurs et alertes" - Stéphane Rozès, politologue, enseignant à Sciences-Po et Hec, Président de CAP (Conseils, analyses et perspectives), - Karine Galopel-Morvan, maître de conférences en marke- ting social à l'Université de Rennes 1 (studio ou téléphone) Et au téléphone, Karine Morvan Galopet, de l'Université de Rennes

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.