Édouard Philippe a présenté, aujourd'hui, un plan d'actions sur l'encadrement du CETA. La ratification du traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada soulève des inquiétudes, notamment sur l'agriculture française.

Manifestation contre le CETA à Berlin en février dernier
Manifestation contre le CETA à Berlin en février dernier © AFP / Emmanuele Contini / NurPhoto

Le CETA, le traité de Libre-échange entre la France et le Canada, sera ratifié par le parlement français dans la 2e partie de l'année 2018, annonce faite ce matin par Nicolas Hulot. Pendant qu'un plan d'action sur l'encadrement de ce traité a été rendu public aujourd'hui, censé calmer les inquiétudes qui restent, autour de ce traité, sachant que le CETA a été provisoirement mis en vigueur le 21 septembre dernier.

Car les inquiétudes restent, les importations, par exemple, les viandes bovines ? Qu'est-ce que cela veut dire pour nos éleveurs ? Est-ce qu'on est sûrs de la manière dont sont nourris les bœufs canadiens?  Et les OGM et le transgénique ? L'écologie ?  

Vos inquiétudes, vos questions, c'est le moment de les poser. Faut-il avoir peur du CETA ? C'est le thème du téléphone sonne ce soir. 

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.