Ne plus avoir à justifier son handicap, pouvoir se marier, se pacser, divorcer sans la décisions du juge, avoir le droit de vote inaliénable, le deuxième comité interministériel a annoncé ce matin des mesures pour simplifier la vie des personnes handicapées.

L'accessibilté aux transports reste un point noir pour les personnes handicapées
L'accessibilté aux transports reste un point noir pour les personnes handicapées © AFP / Philippe Lopez

Dans le coin des valides, nous autres pour qui la vie est plus facile, est-ce qu'on imagine que pour une personne handicapée, il faut aller régulièrement prouver qu'on est handicapé. C'est le seul moyen de toucher les aides auxquelles on a droit : la carte mobilité, l'allocation adultes handicapés. Est-ce qu'on se doute, nous, que les personnes sous tutelles n'ont pas de droit de vote inaliénable ? Ou qu'un juge peut priver de pacs ou de mariage?  Est-ce qu'on imagine, les parcours du combattant administratifs et pourquoi il faut se battre pour des ascenseurs dans des logements neufs - ce qui semble être quand même l’enfance de l' art?

Tout ça c'est réglé. Ou quasiment. C'était ce matin dans le contenu du conseil interministériel du handicap.

10 mesures pour simplifier la vie.

Maintenant. Vous qui êtes handicapé. Vous qui êtes accompagnant de personnes handicapées. Ou parents. Qu'est-ce que vous en dites ?  Est-ce un bon début? Que reste t il réellement  à faire pour que votre quotidien soit réellement amélioré ? Simplifié ? Qu'est-ce qui reste très compliqué ou peu compréhensible? A vous de nous le dire et de partager avec nous vos expériences. 

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.