Les climatologues du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental surl'évolution du climat) sont de plus en plus ouvertements contredits par d'autres scientifiques, "climato-sceptiques", qui affirment que les modèles et les données avancés pour prédire un réchauffement climatique lié aux activités humaines sont contestables. Invités : - Vincent Courtillot, Directeur de l'Institut Physique du Globe de Paris - En direct de Bruxelles, Jean-Pascal Van Ypersele, Vice-Président du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental surl'évolution du climat) et Professeur à l'Université catholique de Louvain - Avec Nathalie Fontrel de France Inter

L'équipe

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.