S'il y a une leçon à tirer de l'affaire Griveaux, c'est peut-être celle des précautions à prendre dans nos usages d'Internet et des objets connectés. Applications, services de messagerie et échanges de photos... Tout le monde est concerné par les risques de cyber-malveillance. Comment mieux s'en prémunir ?

Comment se protéger sur Internet ?
Comment se protéger sur Internet ? © Getty / Miguel Sotomayor Moment

C'est ce qu'on pourrait appeler le revers de la médaille. Car les services de messagerie en ligne et autres applications nous facilitent évidemment la vie. Un appel gratuit passé à un proche à l'autre bout du monde, de lourds fichiers transmis en quelques secondes à un collègue, un paiement instantané sans même taper le code de sa carte bleue...

Toutes ces technologies représentent pour beaucoup un gain de temps, d'énergie et parfois d'argent. Elles sont rentrées dans les mœurs, dans le quotidien, sans parfois que l'on s'en aperçoive. Et sans forcément, que l'on se pose la question de la dangerosité de ces nouvelles pratiques - ou du traitement des données que nous transmettons.

Or les formes prises ces malveillances sont diverses, pernicieuses. Elles vont des arnaques en ligne à la fraude bancaire, en passant par les chantages à la webcam ou les usurpations d'identité. Les entreprises font face, elles, au _ransom ware -_cette technique qui consiste à bloquer tous les ordinateurs d'une firme en demandant une somme en échange d'un retour à la normale.

La plateforme gouvernementale de lutte contre la cybermalveillance a récemment rendu son rapport.

On y apprend que les chantages à la webcam ont explosé en 2019, tandis que les hameçonnages - une technique de fraude qui consiste à récolter des informations confidentielles sur un usager pour usurper son identité - restent le mode prédominant des arnaques en ligne.

En raison de la généralisation des usages d'Internet et objets connectés, nous sommes de plus en plus nombreux à être potentiellement concernés par ces problématiques. Justement parce que cela peut alerter, effrayer, rebuter, nous essaierons ce soir d'envisager les astuces, les méthodes pour mieux se protéger.

Avez-vous déjà été victime de chantage, de vol de vos données ou tout autre cyber attaque ? Vers qui se tourner pour de l'assistance, quand on est confronté à ces malveillances ?

Est-ce que ces cyber-criminels ou malveillants sont repérables ? Est-ce que l'on peut éviter les intrusions ?

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de France Inter - 01 45 24 7000 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com

Les invités
  • Jérôme NotinDirecteur général de la plateforme cybermalveillance.gouv.fr
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.