Elisabeth Borne, ministre des Transports, a présenté la loi mobilité en Conseil des ministres ce lundi. Un projet de loi qui veut désenclaver la France périphérique.

Comment améliorer la mobilité de tous les citoyens?
Comment améliorer la mobilité de tous les citoyens? © AFP / ERIC PIERMONT

Dans une semaine, va s'ouvrir la COP 24. En Pologne. 

Au cours de laquelle La France ne fera pas figure de bon élève. Pour se tenir à nos promesses de la COP 21, il reste un très long chemin à parcourir. Pendant ce temps, les émissions se poursuivent et les gaz à effet de serre sont bien là aussi. 

Il y a un autre facteur franco-français. Qu'on ne peut pas ignorer. 

LE CONSENSUS AUTOUR DU CLIMAT n'est plus le même.

Aujourd’hui on parle de transition juste. Parce que ce n'est pas évident pour tout le monde. C'est l'une des leçons qu'ont envoyées les gilets jaunes. 

On commence ce soir avec le plus neuf. Le projet de loi mobilité a été présenté ce matin. Par Elisabeth Borne, ministre des Transports, qui est là avec nous.

Vous le savez on n'y parle pas de taxe poids lourds ni de péages urbains. 

On y parle en revanche de plus de bornes pour recharger les voitures électriques, de primes des employeurs pour le covoiturage, de voies spéciales covoiturage même, quand c'est possible. On y parle de 350 millions pour favoriser le vélo en ville, de réguler les trottinettes. On y revient sur l'idée déjà évoquée de fin des grandes infrastructures ferroviaires type TGV mais de favoriser les transports du quotidien. 

Ce que vous en pensez. Ce que vous pouvez faire, ce que vous ne pouvez pas faire même avec la meilleure volonté du monde. 

A vous de nous le dire

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.