Notre Constitution à 60 ans. Et selon un sondage BVA pour France Inter, l'Obs et Science Po, vous en aimez les symboles et les institutions. Moins leur fonctionnement.

Emmanuel Macron en juillet devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles
Emmanuel Macron en juillet devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles © AFP / CHARLES PLATIAU / POOL

577 députés  

348 sénateurs 

Un suffrage universel direct qui date de 1962 .

La devise.

Le drapeau.

Dans l'ensemble, vous la connaissez plutôt pas mal cette cinquième république. Qui fête cette année ces 60 ans.

Vous êtes dans la bonne fourchette des députés quand vous ne tombez pas pile. C'est plus compliqué pour les sénateurs, mais bon de toute façon on verra que vous êtes nombreux à vouloir les supprimer. Vous citez très facilement les grandes figures de la Cinquième. Et vous commencez majoritairement par De Gaulle et Mitterrand. 

Après dans le fonctionnement. Vous avez des choses à dire : l'Assemblée nationale manque de diversité dites vous. Le sénat vous êtes presque 50% à penser qu'il pourrait disparaître. Vous êtes d'accord pour réduire le nombre de mandat des députés. Pour introduire le climat dans la constitution. Pour un référendum "veto" sur certaines lois.

 Et vous êtes plutôt très sévères sur l'usage que le président Macron fait de la Constitution. Dans son exercice du pouvoir et son utilisation.  Passionnant sondage de l'institut BVA pour France Inter, pour l' Obs, et Science Po.  Alors que la réforme des institutions est en cours et  même si les débats ont été repoussés, par une certaine affaire Benalla, vous alors, les députés, vous les voudriez moins nombreux ? Vous non plus vous ne voyez plus trop à quoi servent les sénateurs ? Est ce que le référendum ça vous parait bien ? Mais comment et pour quel type de loi ?  Est ce que le pouvoir présidentiel doit être d'arbitrer, ou d'indiquer une marche à suivre ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.