A l'approche des élections municipales, on se penche ce soir sur ces communes qui ont fait le choix d'une démocratie entièrement participative, comme la petite ville de Saillans, dans la Drôme. Mais au-delà d'un terme à la mode, comment fonctionnent-elles vraiment ?

Le cas particulier de Saillans
Le cas particulier de Saillans © Getty / Denis Bringard

Les Français se rendront aux urnes le 15 mars prochain pour le premier tour, attendu, des élections municipales. Pourtant, nombre d'entre vous ne feront pas le déplacement... le taux d'abstention, pour le scrutin de 2014, était de plus de 36%. Pourtant, le maire reste l'élu de référence pour deux Français sur trois.

Le constat paraît paradoxal. Mais il faut noter, aussi, une défiance accrue envers les élus en général, à l'égard d'un pouvoir trop centralisé - y compris dans les municipalités, où les édiles perdent tendanciellement certaines de leurs prérogatives. 

Depuis, on voit naître aussi un désir de participation, de réappropriation des institutions. 

Un moment d'effervescence démocratique, en somme, mais différente, innovante. Avec, en filigrane, la demande d'une démocratie plus transparente, qui apparaisse moins comme la chasse gardée des professionnels du politique. Preuve en sont les listes citoyennes qui fleurissent un peu partout dans le pays, au moins cinq-cent selon le Cevipof. 

Des expériences innovantes sont testées à l’échelle des communes, pour associer les citoyens aux décisions. Le laboratoire de la démocratie participative, c'est la petite ville de Saillans, trois-mille habitants au pied du Vercors. Là-bas, depuis 2014, les habituels schémas verticaux sont totalement inversés.

Ce soir, on se demande comment une ville peut être administrée différemment, de façon inclusive.

Comment fonctionne la démocratie participative ? 

Qu'est-ce qu'on apprend, quand on opte pour des décisions partagées par tous ? Quels sont les obstacles à l'engagement ?

Est-ce que l'on peut imaginer qu'un tel système soit exporté plus loin que l'échelle du village ?

Avec nous pour en parler

  • Thomas Simon - Président d’Action Commune, collectif qui aide les listes citoyennes à se constituer pour les municipales
  • Maud Dugrand - Journaliste, auteure de La petite République de Saillans - Une expérience de démocratie participative (Editions du Rouergue, 2019).

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de France Inter - 01 45 24 7000 -, via l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.