IdBus
IdBus © GFDL-1.2 / Jérémy-Günther-Heinz Jähnick

C'est l'une des dispositions majeures de la loi Macron. Par un assouplissement des règles strictes en vigueur jusqu'à présent, elle ouvre à la concurrence le transport en autocar sur les longues distances de France. Actuellement, un car n'est autorisé à s'arrêter dans une ville française que s'il la relie à une destination internationale. Les collectivités locales pourront toutefois réguler les liaisons inférieures à 100 kilomètres si elles menacent la viabilité d'une ligne SNCF.

L'évolution est attendue avec impatience par les sociétés de transport : le voyage en autocar pourrait constituer un chiffre d'affaires de 600 millions d'euros par an. Les nouveaux acteurs du secteur promettent déjà un service low-cost, rivalisant avec le covoiturage : entre 10 à 20 euros pour des voyages entre grandes villes, moitié moins lors d'offres promotionnelles. Transport plus long mais moins coûteux, l'autocar pourrait devenir la première façon de voyager dans l'Hexagone. Même le confort pourrait être amélioré, la loi encourageant les sociétés à améliorer leurs services.

Quel impact sur l'économie ? Les sociétés d'autocars pourraient créer de nombreux emplois, mais aussi en détruire dans le secteur ferré. La primauté donnée au transport routier fait grincer les dents des écologistes, la libéralisation du marché passe auprès de certains comme un renoncement de l'État, un blanc-seing donné à des sociétés privées pour relancer la croissance. Des mesures comme celle-ci suffiront-elles à relancer la machine économique ? La baisse des prix sera-t-elle permanente ? Quelles conséquences pour l'usager sur le long terme ? Et vous, abandonnerez-vous le train ou la voiture pour prendre l'autocar ?

Vos questions dès 18h au 01 45 24 70 00 et dès maintenant sur le site de l'émission et les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, #telsonne

Invités :

Gilles Savary , député PS de la Gironde, rapporteur du volet « Mobilité, commerce et urbanisme » dans la loi Macron [en duplex de Bordeaux]

Jean-Marc Janaillac , PDG de Transdev-Eurolines, qui lance isilines, nouveau service de cars longue distance en France

Pierre Cardo , président de l'ARAFER, Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.