Emmanuel Macron a fait de l'égalité entre les femmes et les hommes la grande cause nationale. Un projet de loi de lutte contre les violences faites aux femmes est prévu pour le début de l'année 2018. Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes s'exprime face aux auditeurs.

Marlène Schiappa
Marlène Schiappa © AFP / Ludovic Marin

Il y a donc eu l'affaire Weinstein, et presque immédiatement, c'est comme si on avait enlevé aux femmes l'enclume qui leur pèse sur les épaules depuis... depuis tout le temps...

Un #balancetonporc, ici, en France ; un autre #metoo, lancé aux Etats-Unis, et une avalanche de témoignages, parfois tragiques. Des viols, des agressions, parfois des petites histoires tristement banales.. Comme si jusque-là une main aux fesses, une remarque déplacée dans la rue ne semblait pas important.  

Les femmes parlent, les hommes s'interrogent. Et voilà que toute la société prend enfin de le temps de réfléchir sur le sexisme, sur son rapport aux femmes.  

Il manquait le Politique.. Le voilà : Emmanuel Macron, ce weekend, en lançant l'égalité homme/femme, grande cause du quinquennat, a parlé d'éducation ; de meilleur accompagnement des victimes ; de renforcement de l'arsenal législatif ; de signalements en ligne ; de préservation des preuves ; de module d'enseignement ; de délit d'outrage sexiste ; de délai de prescription des viols étendu à 30 ans ; d'âge du consentement amené à 15 ans..

Après les mesures, qu'en pensez vous ? La secrétaire d'Etat à l'égalité homme/femme, Marlène Schiappa, est tout à vous pour vous répondre. A vous de jouer.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.