Comment améliorer l’encadrement du lobbying en France
Comment améliorer l’encadrement du lobbying en France © Radio France

2,7 sur 10, c’est la note que vient d’obtenir la Francedans son premier contrôle en lobbying mené par Transparency International, association qui milite pour plus de transparence et d’intégrité dans la vie publique.

Le rapport de l’association, présenté le 21 octobre, met en évidence que les « représentants d’intérêts » – terme préféré à « lobbys » – qui, au nom d’entreprises ou d’associations tentent d’influencer en leur faveur les décideurs publics dans le processus législatif, continuent en France d’agir dans l’ombre.

L’évaluation s’est faite sur trois principes : l’intégrité des échanges, la traçabilité de la décision publique et l’équité d’accès aux décideurs publics.

Selon l’association, citée par Le Monde ,« La France n’est pas à la hauteur de l’enjeu démocratique » et doit « clarifier les relations entre les décideurs publics et les représentants d’intérêts » pour « créer les conditions de la confiance des citoyens dans la décision publique » .

Nous attendons vos questions et réactions au 01 45 24 7000, sur franceinter.fr et sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter au hashtag #TelSonne. Une émission présentée ce soir par Pierre Weill.

Avec, comme invités :

Anne-Marie DUCROUX : administratrice, membre bénévole du Conseil d'Administration de Transparency International France, notamment en charge du dossier lobbying.

Gery LECERF : Lobbyiste français. Professeur à Sciences Po Lille. Membre du réseau de lobbyistes BASE), Responsable Affaires publiques et communication – Alpiq Energie France

Alexandre de Montesquiou , Président de l'AFCL (Association française des conseils en lobbying en affaires publiques), Directeur associé d'Ai2P, cabinet d'accompagnement institutionnel vers les pouvoirs publics

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.