Le conseil d'Etat s'est prononcé vendredi 26 août contre l'arrêté "anti burkini" de Villeneuve-Loubet. Une trentaine de communes françaises ont pris cette arrêté cet été.

Le Conseil d'Etat a examiné les requêtes de la Ligue des droits de l'homme (LDH) et du Collectif contre l'islamophobie (CCIF) contre un arrêté "anti burkini" pris par la mairie de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes).
Le Conseil d'Etat a examiné les requêtes de la Ligue des droits de l'homme (LDH) et du Collectif contre l'islamophobie (CCIF) contre un arrêté "anti burkini" pris par la mairie de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). © Maxppp / PHOTOPQR/LE PARISIEN

Retour sur la polémique de l’été : elle a concerné le burkini, ce maillot de bain intégral que certaines musulmanes souhaitent porter à la plage.

Costume de bain particulier ou signe religieux ostensible et offensif ? Certaines municipalités ont tranché et pris des arrêtés pour interdire ces maillots de bain.

La plage est-elle un espace public comme un autre ? Doit-elle être régie par les mêmes lois qui concernent, par exemple, l’école ?

Le Conseil d’Etat a cassé un arrêté municipal, mais la classe politique, et même le gouvernement, restent divisés… certains estimant qu’il faut une loi pour interdire ou à tout le moins un débat de fond sur la question.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.