150 chercheurs se réunissent cette semaine à Paris pour tenter d'alerter sur la disparition d'espèces animales: c'est la sixième extinction de masse, c'est la plus rapide, et c'est l'Homme qui est responsable. Est-il trop tard pour revenir en arrière? Comment sauver ce qui peut l'être? Vos questions 0145247000

Selon une centaine d'experts réunis à Paris cette semaine, la sixième extinction a commencé. Et l'homme est responsable
Selon une centaine d'experts réunis à Paris cette semaine, la sixième extinction a commencé. Et l'homme est responsable © AFP / GUILLAUME SOUVANT

Biodiversité en danger, le cimetière des éléphants ?

Un très grand rassemblement à Paris, de chercheurs, de scientifiques, d'experts... Pendant trois ans, ils ont recueilli des données, évalué des écosystèmes et compté. Parce que quand on parle de "biodiversité", on peut ne pas trop savoir de quoi on parle. En réalité, c'est très simple. La biodiversité, ce sont toutes les espèces de la planète, animales ou végétales. Et les compter, c'est constater que la sixième extinction est bien là. 

Cette fois, c'est acté de manière irrévocable et démontré, comme on montre de la banquise qui fond ou des niveaux d'eau qui montent. Mammifères, reptiles, amphibiens, oiseaux, poissons... Je disais, ça démarre comme les accords de Paris, parce que climat et biodiversité : même combat ! Ce que veulent les chercheurs, qui vont rendre la semaine prochaine un épais rapport de 1 800 pages, c'est créer un électrochoc, et une prise de conscience. On a quand même envie de répondre que les accords sur le climat ont du plomb dans l'aile, et que peu sont les pays qui remplissent leurs obligations. Mais qui sait, si un phénomène exceptionnel, glaciation ou météorites a provoqué les extinctions précédentes, cette fois c'est notre faute. Cette sixième extinction est la première depuis l'apparition de l' homme, et c'est lui qui la crée.

Alors est-ce que l'enjeu accompagnera celui du climat ? Est-ce que l'un permettra de mieux faire progresser l'autre et inversement ? Et qu'est-ce qui va se passer, quand il sera trop tard pour préserver certaines espèces ? Est-ce que c'est déjà trop tard ?

Posez vos questions à nos invités sur la biodiversité au 01 45 24 7000 : 

Paul Leadley, professeur à l’université Paris-Sud, spécialiste du changement climatique et ses répercussions sur les écosystèmes. L’un des auteurs du rapport la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité réunit à Paris cette semaine

Gilles Bœuf (en duplex de Bordeaux), biologiste et ancien président du Museum national d’histoire naturelle

Sandy Dauphin, spécialiste environnement à France Inter

Les invités
  • Gilles BoeufBiologiste et ancien président du Museum national d’histoire naturelle
  • Paul LeadleyProfesseur à l’université Paris-Sud, spécialiste du changement climatique et ses répercussions sur les écosystèmes
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.