Vague verte et déroute de LREM sur fond d’abstention record : avec nos invités Martial Foucault, président du CEVIPOF, et Gaël Sliman, co-fondateur de l’institut de sondage Odoxa, on fait le point sur les résultats du second tour des élections municipales.

Élections municipales : bilan ?
Élections municipales : bilan ? © AFP / GEORGES GONON-GUILLERMAS / HANS LUCAS

Pour certaines c’était attendu, pour d’autres c’est une surprise. Dans des villes comme Strasbourg, Lyon, Poitiers ou encore Tours, les candidats écologistes ont largement devancé leurs adversaires. Bordeaux, aux mains de la droite depuis soixante-treize ans, est passé écolo avec la victoire du candidat vert Pierre Hurmic.

La République En Marche, le parti du président Emmanuel Macron, a perdu presque partout. Font exception Le Havre avec la nette victoire du Premier ministre Edouard Philippe, ainsi que quelques alliances nouées avec Les Républicains, comme à Toulouse.

Pour les autres parties politiques, le bilan est mitigé. Le Parti Socialiste conserve des villes majeures comme Paris, Lille où Rennes. La France Insoumise s’est réjouie de la victoire de plusieurs de leurs coalitions avec d’autres partis de gauche.

Les Républicains, même si toujours majoritaires sur le territoire, perdent d’importants bastions : Bordeaux, Perpignan et sans doute Marseille. Le Rassemblement National, qui a vu son nombre de conseillers municipaux sur le territoire s’effondrer, se console avec le succès de Louis Alliot à Perpignan.

Ces élections ont surtout été marquées par l’abstention : 6 français sur 10 n’ont pas voté. C’est un record dans l’histoire de la Ve République. Malgré un contexte sanitaire encore tendu et un premier tour très critiqué, ce faible taux de participation inquiète. Gérard Larcher, le président du Sénat, a estimé que « la défiance s’installe ». Jean-Luc Mélenchon, lui, a constaté une « forme d’insurrection froide contre toutes les institutions du pays ».

Les invités
  • Martial FoucaultProfesseur des Universités de Sciences Po et directeur du CEVIPOF
  • Gaël SlimanPrésident et cofondateur de l’institut de sondages Odoxa
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.