"Un fleuve de pollution", c'est ainsi que certains qualifient le périphérique parisien. Limiter la vitesse à 50 km/h, réserver une voie pour le covoiturage, ou tout simplement le supprimer, toutes les idées sont sur la tables. De Lyon, à Toulouse en passant par Bordeaux : que faire de nos périphériques urbains ?

Comment aménager le périphérique urbain?
Comment aménager le périphérique urbain? © AFP / MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY

Faut-il faire disparaître les périphériques urbains ?

Et si on supprimait tous ces contournements de villes qui sont autant d'autoroutes urbaines ? Construites avant la pollution, avant le réchauffement climatique, avant les particules fines, à l'époque des 30 glorieuses. Quand Pompidou pouvait dire : "oui c'est bruyant, mais qu’est-ce que vous voulez, les Français aiment leurs bagnoles". Ce raisonnement, il est bien fini, bien passé. Alors, supprimer, pas tout de suite, pas forcément. Mais ces autoroutes, les villes travaillent de plus en plus à en faire des boulevards urbains, à les intégrer dans la ville, dans le tissus urbain.

Ça été le cas à Nantes, ça été le cas à Lyon. Repenser l'ensemble, et en finir avec les routes qui coupent la ville.

En attendant, il existe des solutions intermédiaires. La mission d'information et d'évaluation sur le périphérique à Paris l'a dit. Alors vous qui nous écoutez peut-être, sur le périf’, ou où que vous soyez dans un bouchon sur l'un de ces contournements, regardez autour de vous. Si la file de gauche était réservée au co-voiturage et que vous aviez ramené deux collègues, vous serez peut-être déjà arrivé, si les poids lourds étaient interdits, peut-être aussi... 

Et si la limitation de vitesse était à 50 km/h, la fluidité générale, serait parait-il meilleure.

Posez vos questions à nos invités au 01 45 24 7000 :

  • Frédéric Héran, économiste, urbaniste et maître de conférences à l’université de Lille 1
  • Mathieu Flonneau, historien, maître de conférences en histoire contemporaine à Paris 1 Sorbonne, spécialiste de l’histoire des mobilités
Les invités
  • Frédéric Héranéconomiste, auteur de « Le retour de la bicyclette : une histoire des déplacements urbains en Europe, de 1817 à 2050 », ed. La découverte
  • Mathieu FlonneauMaître de conférences en histoire contemporaine à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.