Que deviendrait-on sans le numérique ? Sans nos écrans, sans internet, il est difficile d'être relié au monde extérieur. La question se pose encore plus aujourd'hui, à l'heure du confinement. Le rôle du numérique est primordial pour le travail, l'école, la santé... Pourtant, certains n'y ont pas accès.

Un professionnel en télétravail assiste à une réunion par visioconférence, à Valence, le 23 mars.
Un professionnel en télétravail assiste à une réunion par visioconférence, à Valence, le 23 mars. © AFP / Nicolas Guyonnet / Hans Lucas

Si l'accès à Internet se développe, une part importante de la population française est exclue ou en difficulté avec les usages du numérique. Des inégalités persistent chez les personnes les plus âgées, les personnes moins diplômées et les ménages aux revenus modestes . Ou la fiabilité du réseau est très inégal selon les territoires. Ou tout simplement, certains français manquent de matériel, d'outils. 

Et ces outils numériques, certains s'en méfient, la géolocalisation par exemple : la collecte de données personnelles pour lutter contre la propagation du Covid-19 pourrait être appliquée en France. Mais sous quelle forme ? 

Avec, nous pour en débattre : 

Cédric O, secrétaire d'Etat au Numérique
Arthur Dreyfuss, président de la Fédération Française des Télécoms et secrétaire général d'Altice France  

Le numéro mis en place par le Ministère de l'Economie et des Finances et du ministre de l'Action et des comptes publics, ouvert à partir de demain lundi : "Les médiateurs du numérique" : 01 70 772 372

Toutes vos questions et vos témoignages sur la place du numérique dans nos vies confinées, nous les attendons au standard au 01 45 24 7000, et sur l'application France Inter, l'adresse e-mail telsonne@radiofrance.com ou avec le hashtag #LeTelSonne.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.