C'était une des phrases marquantes du discours du Premier Ministre Édouard Philippe « Nous allons devoir vivre avec le virus ». Plus d'accolades, plus de poignées de mains, des lavages de mains par dizaine : « vivre avec », ça veut dire quoi ?

La date du 11 mai, sur toutes les lèvres depuis le discours du Président de la République, fait l'effet d'un pétard mouillé. Loin d'un retour à la vie d'avant, les modalités de déconfinement décrites par le Premier Ministre seront très progressives et géographiquement différenciées. Pendant encore plusieurs mois, « nous allons devoirs vivre avec le virus ».

Cette crise sanitaire a déjà bouleversé nos vies quotidiennes. Avec joie ou désarroi, beaucoup ont découvert que le télé-travail était une option envisageable, d'autres ont remis les pieds dans leurs jardins en friche. Mais maintenant que la vie va reprendre en balbutiant, une autre facette du bouleversement s’amorce.

Vivre sans contacts humains, est-ce possible ? Se maintenir en permanence à 1 mètre les uns des autres, prendre les transports publics avec angoisse, porter des masques en faisant attention à bien les utiliser : vivre avec le virus, ça va donner quoi ?

Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.