Trop chères, trop polluées, trop stressantes, les grandes villes sont de plus en plus sujettes à critiques. Poussés par la crise sanitaire et le confinement, beaucoup de citadins pourraient choisir de changer de vie en s'installant à la campagne.

Les campagnes, le nouvel eldorado ? Ici à Chitry-le-Fort dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.
Les campagnes, le nouvel eldorado ? Ici à Chitry-le-Fort dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté. © Getty / Julian Elliott Photography

La crise du coronavirus a mis en lumière les failles des grandes villes. Par leurs densités, elles ont favorisé la transmission du virus. Par leurs configurations, elles ont fait éprouver des confinements difficiles, entre appartements exiguës et manque d’espaces verts. 

Après la crise, la normalisation du télétravail fait réfléchir : pour certains, il n’est plus nécessaire de vivre près du bureau. Agacés des trajets interminables, de la pollution, du bruit, des appartements trop chers, de plus en plus de personnes expriment leur souhait de quitter le stress des grandes villes pour habiter à la campagne. Sommes-nous pour autant à l’aune d’un exode urbain ?

Cette opposition entre campagnes et villes, est-ce vraiment toujours pertinent ? Eric Charmes, notre invité ce soir, a travaillé sur la question du « périurbain », ces espaces qui offrent un cadre de vie rural, tout en restant proches des villes.

Quelles seraient les conséquences d’un départ massif des citadins ? Des effets parfois négatifs sont à prévoir, sur la préservation des environnements, sur l’aménagement des territoires, un enjeu sur lequel Magali Talandier, notre second invité, aura des choses à dire.

Cette crise sanitaire n’est-elle pas l’occasion, non pas d’amorcer un « exode urbain », mais bien de repenser l’organisation des villes pour les rendre mieux habitables ?

01 45 24 7000, sur le site où avec l’application France Inter, on attend vos témoignages, anecdotes et réflexions sur le sujet.

Les invités
  • Éric CharmesChercheur en sciences sociales appliquées à l’urbain, directeur du laboratoire Recherches interdisciplinaires ville, espace, société de l'École nationale des travaux publics d’État (ENTPE)
  • Magali TalandierProfesseure à l’Université Grenoble Alpes, responsable de l’équipe de recherche « Villes et Territoires » et adjointe à la direction du laboratoire Pacte
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.