La liste Les Républicains menées par François Xavier Bellamy pour les élections européennes a recueilli seulement 8,3% des voix. Un score historiquement bas. Comment se renouveler pour pouvoir peser entre LREM et le RN?

François Xavier Bellamy après l'annonce des résultats aux élections européennes
François Xavier Bellamy après l'annonce des résultats aux élections européennes © AFP / JACQUES DEMARTHON

C'est quoi être de droite aujourd’hui ? C'est peut être parce que c'est la première question qu'il fallait se poser il y a deux ans après la défaite de François Fillon au premier tour, que la droite en est là aujourd’hui?  

- A QUI ON PARLE ?  

- QU'EST CE QU'ON DIT ?  

- QUEL EST NOTRE RAPPORT AU POUVOIR EN PLACE ?

 - ET QUELLE EST NOTRE PLACE POLITIQUE.

Toutes ces questions ont été éludées. Elles finissent avec un score qui n'atteint pas les 9% aux européennes et un vent de panique des presque Etats Généraux à venir, des discussions à huit clos, mardi prochain.

Un texte signé des jeunes Républicains aujourdhui, qui veut un comité du renouvellement et parle d'ultimatum. C'est peu dire que la droite est en crise. Seuls 34% des électeurs de François Fillon ont voté pour François Xavier Bellamy. Le reste a déserté pour la République en Marche et le Rassemblement National.

Faut-il tout reprendre à zéro. Une refondation? On aime bien les refondations en politique. A qui faut-il réellement s'adresser, et qui doit prendre le problème à bras le corps? 

La droite française peut-elle disparaître? 

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.