Près du tiers des sdf ont un travail régulier mais n'ont pas pour autant de quoi payer un logement... (Avec les dirigeants du Samu social, d'Emmaüs France, et d'un centre d'hébergement du Secours catholique)

Alain Bedouet

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.