Appel à un rassemblement du collectif FUDA pour une evolution du statut juridique de l’animal.
Appel à un rassemblement du collectif FUDA pour une evolution du statut juridique de l’animal. © Radio France

Les députés débattrons ce soir du statut des animaux dans le code civil. A la base, l'animal est considéré comme un bien meuble par la législation. L'Assemblée Nationale devrait voter une disposition reconnaissant aux animaux la qualité symbolique d'êtres vivants douées de sensibilité.

Cette mesure, déjà votée en avril, avait été recalée en commission mixte. Preuve que le sujet est sensible et mobilise de nombreux acteurs, notamment du côté des éleveurs !

Un nouveau statut pour l'animal est-il une nécessitée, une priorité ? Qu'est-ce que cela va changer, quelles en seront les conséquences ?

Nous attendons vos questions et réactions au 01 45 24 7000, sur franceinter.fr, et sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter au hashtag #TelSonne.Une émission présentée ce soir par Pierre Weill.

Avec comme invités :

Laurence Abeille , députée EELV du Val de Marne. Co-auteure des amendements sur le régime juridique de l’animal discutés ce jour à l’Assemblée Nationale.

Georges Chapouthier, Neurobiologiste et philosophe. Directeur de recherche émérite au CNRS. Auteur de l’ouvrage avec Françoise Tristani-Potteaux « Le chercheur et la souris », CNRS éditions.

Christiane Lambert , vice-présidente de la FNSEA, Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles.

A voir : le 27 novembre 2014 l’OCHA organise un colloque « Des animaux et des Hommes – Héritages partagés, futurs à construire », consacré à une réflexion philosophique, historique, et anthropologique sur la pluralité des relations que notre société entretient avec les animaux, et interroge sur le futur de ces relations.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.