Il y a près de 14,5 millions de fumeurs en France. Un chiffre en baisse, mais le tabac reste la première cause de décès évitable : il tue 75 000 personnes tous les ans. Plus de la moitié des fumeurs souhaitent arrêter leur consommation, mais ce n'est pas toujours simple. On en parle au 01 45 24 7000

Journée mondiale sans tabac

"Et si j'essayais d'arrêter de fumer ?" Cette question, plus de la moitié des 14,5 millions de fumeurs français se la pose. Au premier essai, ou au bout de plusieurs tentatives, de nombreux fumeurs franchissent le pas et réussissent à se passer du tabac. Les chiffres le montre, la France aurait perdu près de 1,6 millions de fumeurs. Un nombre à mettre en perspective, car il comprend les personnes qui ont effectivement arrêté la cigarette, ajouté aux jeunes qui n'entrent pas dans le tabagisme.

Mais en regardant le pourcentage de fumeurs par classe d’âge, la tendance est nette : il y a de moins en moins de fumeurs. Surtout chez les jeunes, qui sont moins nombreux à commencer à fumer.

La mauvaise nouvelle vient des femmes : elles sont de plus en plus nombreuses à commencer la cigarette, et à en mourir. Alors comment arrêter de fumer ? Pourquoi est-ce souvent si difficile ?

Posez vos questions à nos invités sur le tabac au 01 45 24 7000 : 

  • Marion Adler, médecin et tabacologue à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart
  • Yves Martinet, président du Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) et professeur de pneumologie au CHU de Nancy
Les invités
  • Marion AdlerMédecin et tabacologue à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart
  • Yves MartinetProfesseur et chef du service de pneumologie au CHU de Nancy, président du CNCT (Comité National Contre le Tabagisme)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.