medecin
medecin ©

Pas question d’avaler cette pilule-là . Le tiers payant généralisé continue de rester en travers de la gorge des médecins. Malgré les assouplissements obtenus, notamment la mise en place progressive de la mesure, les syndicats de médecins ne désarment pas. Journée « Santé morte » aujourd’hui, avec rassemblement cet après-midi devant l’Assemblée nationale. Le jour même donc où le projet de loi Santé de Marisol Touraine revient en discussion . Et alors que se profile un nouveau conflit avec les médecins, qui réclament une augmentation de deux euros du tarif de leur consultation.

Haro sur le tiers payant généralisé donc, même s’il n’y a pas que ça dans cette loi qui comprend au total 57 articles. On y trouve également la mise en place du paquet de cigarettes neutre, la possibilité d’action de groupes pour des victimes de traitement, la prévention contre l’obésité, l’expérimentation des salles de shoot ou encore le droit à l’oubli pour des patients guéris du cancer.

Alors, si à l’assemblée, la gauche, à l’exception du front de gauche est cette fois unie aux côtés de la ministre, côté médecins, et UMP, le combat continue, désormais de façon très personnalisée contre la ministre.

Et vous, comprenez-vous le sens de ce combat ? Justice sociale versus dérive bureaucratique et dé-responsabilisation des patients ? Que retenez-vous de cette future nouvelle loi ?

Vos questions au 01 45 24 7000 et sur les réseaux sociaux, Franceinter.fr, facebook et sur twitter #telsonne

Invités :

Jean-Paul Hamon, Président de la Fédération des Médecins de France.

Olivier Véran, Député PS de l'Isère. Rapporteur de la Loi santé à l'Assemblée Nationale. Médecin hospitalier, neurologue.### Pour aller plus loin

La loi santé et ce qu'elle va changer, une dépêche à lire sur le site de France Inter.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.