Ce jeudi, le passe sanitaire européen entre en vigueur dans l'espace Schengen. Il doit permettre de fluidifier les déplacements au sein d'une UE en proie aux restrictions sanitaires. Comment ce sésame fonctionne-t-il ?

Cédric O, secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques
Cédric O, secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques © AFP / Alain JOCARD

Conçu pour faciliter les déplacements dans l'Union européenne cet été, le passe sanitaire européen et disponible dès aujourd'hui. En plus des 27 États membres, il permettra de se rendre en Suisse, au Lichtenstein, en Islande et en Norvège. L'UE espère néanmoins élargir sa reconnaissance à des pays tiers, comme les États-Unis ou le Royaume-Uni. 

Le passe n'est pas un certificat vaccinal, puisqu'il peut également attester que la personne qui le présente a passé un test négatif, ou encore qu’elle est immunisée après avoir contracté la maladie. S'il prend la forme d'un QR code disponible depuis l'application TousAntiCovid, il est aussi possible de l'imprimer sur papier

  • Comment obtenir mon passe sanitaire européen ? 
  • Tous les pays européens présentent-ils les mêmes restrictions d'accès à leur territoire ?
  • Comment fonctionne ce système de QR codes ?  

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler

Cédric O est secrétaire d’état chargé de la transition numérique.

Les invités
  • Cédric OSecrétaire d'Etat chargé du Numérique
L'équipe