La réplique de la grotte Cosquer immergée au large de Marseille sera accessible au public en 2022. Quels secrets nous livrent cette grotte engloutie ? Que nous dit-elle des premiers hommes, de nous?

À la découverte de la grotte Cosquer
À la découverte de la grotte Cosquer © Getty / Fanny Broadcoast

Les paléontologues, les paléoanthropologues et tous ceux qui travaillent sur une matière qui a des millions d'années savent que nous ne verrons jamais certains trésors. Que nous ne verrons plus certains trésors. La grotte de Lascaux, la grotte Chauvet, rares sont ceux qui ont pu en gouter l'original. Mais les grottes d'origine sont encore là. Elles ont été refaites à l'identique pour que nous puissions tous en profiter. 

La grotte Cosquer, un jour sera inexorablement engloutie par la montée des eaux. Elle est déjà loin dans les calanques. Mais certaines salles, ne sont que semi immergées, pour combien de temps ? 

La grotte Cosquer a sur ses murs des dauphins, des pingouins qui nous ramènent il y a 27 000 ans, à l'époque ou Marseille était glaciale. Elle a des symboles aussi. Bien plus abstraits. Qui nous parlent d'art. Et c'est tellement fascinant et joli d'imaginer que l'art a précédé tant de choses.   Quels secrets cette grotte engloutie doit-elle nous livrer avant qu'il ne soit trop tard ? Est-ce que les murs des grottes savent nous parler et nous aident à comprendre mieux les premiers hommes?

Les invités
  • Jean-Jacques HublinDirecteur du département "Evolution Humaine" de L'institut Max Planck
  • Edouard BardClimatologue français, professeur titulaire de la chaire « Évolution du climat et de l'océan » au Collège de France
  • Geneviève PinçonDirectrice du Centre national de préhistoire de Périgueux
  • Sophie BécherelJournaliste scientifique à France Inter
L'équipe
Thèmes associés