Un an après le meurtre de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans un collège à Conflans-Sainte-Honorine assassiné par un islamiste, comment enseigner après cet évènement ? Comment enseigner la laïcité ?

Enseigner après Samuel Paty
Enseigner après Samuel Paty © AFP / PATRICK HERTZOG

Le 16 octobre, la France s’apprête à commémorer l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie au collège de Conflans-Sainte-Honorine, décapité par un islamiste après avoir montré des caricatures de Mahomet pendant un cours d’Enseignement moral et civique. Jean-Michel Banquer a souhaité qu’un hommage soit organisé vendredi 15 octobre dans chaque école et établissement scolaire, à la fois par le personnel et les élèves. Comment saluer la mémoire de Samuel Paty avec les élèves ? Le traumatisme est-il toujours présent chez les professeurs ? 

Le gouvernement est clair, la laïcité doit être défendue et les cours d’Enseignement moral et civique, renforcés. Cependant, la laïcité reste un sujet délicat. La campagne « C’est ça la laïcité » mise en place par le gouvernement, tout comme le « Guide républicain » diffusé dans les écoles en septembre ont fait débat. Comment enseigner la laïcité ? Comment enseigner la liberté d’expression ? Comment trouver les mots et ne pas se censurer ? 

Appelez-nous au standard au 01 45 24 70 00. 

Les invités
  • Carole ZerbibProviseure adjointe du lycée Voltaire à Paris, membre de l'exécutif national SNPDEN-UNSA
  • Gilles RoumieuxProfesseur d’histoire-géographie du collège Jean Racine à Alès dans le Gard
L'équipe