Alors que se termine le salon du bio Natexpo 2021 à Paris, le secteur de l’alimentation biologique connait une crise de débouchés depuis le début de l’année. Le marché du bio est-il en panne ? Comment stimuler la consommation d’aliments bio ?

Alimentation : le marché bio est-il en panne ?
Alimentation : le marché bio est-il en panne ? © Getty / Tom Werner

La vente de produits bio a enregistré une forte baisse ces derniers temps. La filière lait se retrouve avec 20% d’excédents labellisés AB en surplus. La vente de produits laitiers a chuté de près de 7 % dans les grandes surfaces depuis un an. Le constat est similaire pour les œufs bio, dont les ventes ont chuté de 3% depuis le début de l’année. L’industrialisation de la production des œufs bio et le manque de débouchés commerciaux ont entrainé une surproduction.

La production de produits bio a augmenté et la consommation diminuée. La baisse du pouvoir d’achat liée à la crise sanitaire peut-être à l’origine d’une baisse de consommation des produits biologiques. Le surcoût du bio est non négligeable et va de 30% à 100%. Comment stimuler à nouveau les ventes de produits bio ? 

Alors que la Commission européenne avait fixé l’objectif de 25 % de surface agricole utilisés en agriculture biologique d’ici 2030, la France peine à atteindre son objectif de 15%. Est-il raisonnable de poursuivre le développement de l’agriculture biologique si la demande est faible ? Les cantines scolaires peuvent-elles être un débouché pour le bio ? 

Les invités
  • Philippe CamburetCéréalier biologique dans l’Yonne, président de la fédération nationale d’agriculture biologique
  • Yves SauvagetEleveur laitier BIO, président de la Commission BIO du CNIEL (interprofession de la filière laitière)
L'équipe