À l'approche des vacances d'été, le Guide du Routard lance le premier numéro de son nouveau trimestriel, intitulé "La France qu'on aime". L'occasion de revenir sur l'identité de ce guide et les perspectives du tourisme dans une ère post-pandémie.

Philippe Gloaguen, créateur du Guide du Routard
Philippe Gloaguen, créateur du Guide du Routard © Maxppp / LE PARISIEN

Le Guide du Routard, ce sont 2,5 millions d'exemplaires vendus par an, et plus de 50 millions depuis sa première parution en 1973. Pour beaucoup d'entre nous, ce sont aussi de nombreux souvenirs de voyage, alimentés par le style pittoresque de ce livre à la couverture ornée du fameux routard portant une mappemonde sur le dos. 

C'est aussi une entreprise, qui a su se bâtir une place solide dans le microcosme du guide touristique. Et qui, comme beaucoup d'autres activités du secteur touristique, n'a pas été sans pâtir de la crise sanitaire. La sortie d'un trimestriel consacré aux territoires français est-il le signe d'un regain de cette économie, désormais tournée vers un tourisme plus local ? 

  • Quelles rencontres et découvertes avez-vous faites grâce au Guide du Routard ? 
  • Comment conçoit-on un guide touristique ? 
  • Comment s'annoncent ces vacances d'été ? 

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler 

Philippe Gloaguen est le fondateur du Guide du Routard.

Les invités
L'équipe