C'est aujourd'hui la fête des voisins, elle devait avoir lieu initialement en mai dernier, mais elle a été reportée, en raison de la crise du Covid. Une bonne occasion pour évoquer les relations de voisinage : on ne choisit pas ses voisins, cela peut très bien se passer comme être source de conflits

Gens qui applaudissent sur leurs balcons à Dortmund en Allemagne pendant le confinement en avril 2020
Gens qui applaudissent sur leurs balcons à Dortmund en Allemagne pendant le confinement en avril 2020 © AFP / Ina Fassbender

Ce soir, c’est la fête des voisins : elle devait avoir lieu initialement en mai dernier, mais elle a été reportée, en raison de la crise du Covid.

C'est Anastase Perifan, un élu de Paris qui l'a créé il y a maintenant 20 ans pour créer du lien , de la solidarité, de la convivialité entre voisins.

Ce soir, pour nous, c’est un prétexte pour parler des relations de voisinage.
Un vrai sujet sur lequel psychologues, sociologues, philosophes, démographes se sont penchés…

Les juristes aussi, car les conflits de voisinage encombrent les tribunaux…
L’INED de son côté a réalisé une passionnante enquête dont nous allons parler : l’enquête « mon quartier, mes voisins » réalisée juste avant la pandémie, et complétée pendant la crise, histoire de voir si le Covid a modifié nos habitudes.
 

Alors, on compte sur vous, pour nous raconter vos relations avec vos voisins…n’hésitez pas à appeler le standard de France Inter au 01 45 24 70 00

Nous accueillons trois invités pour évoquer ce sujet : 

-Hélène l’Heuillet , Philosophe, psychanalyste, qui a publié aux éditions Albin Michel « Du voisinage : réflexions sur la coexistence humaine »

-Jean-Yves Authier, professeur de sociologie à l’université de Lyon 2, chercheur au centre Max Weber. Vos travaux portent sur les relations de voisinage, la sociologie urbaine.
Vous avez co-dirigé la fameuse enquête de l’INED.

-Charlie Cailloux, Juriste à PAP, Particulier à Particulier. Chroniqueur sur France Info.
Co-auteur du livre « Je suis en conflit avec mon voisin, 25 questions réponses pour y mettre fin" (Dans la Poche) .

Et nous aurons au téléphone Atanase Perifan, créateur de la Fête des voisins et de Voisins solidaires . Il a lancé L'Heure civique qui permet de participer 1h par mois à une action organisée de solidarité dans le quartier ou d’aider, de manière informelle, un voisin qui en a besoin.

L'équipe
Thèmes associés