Le Var a vu 6000 hectares partir en fumée, depuis le début d'un incendie rapide favorisé par des conditions climatiques extrêmes. Après la Grèce, l'Algérie et le Maroc, la France est à son tour victime des flammes.

Des pompiers en train d'éteindre un incendie de forêt à Gonfaron, dans le Var, 17 août 2021
Des pompiers en train d'éteindre un incendie de forêt à Gonfaron, dans le Var, 17 août 2021 © AFP / NICOLAS TUCAT

Les conclusions du rapport du GIEC du 9 août dernier,  sont prouvées de façon tragique avec la multiplication des incendies en Europe et en Afrique du Nord. 

En France, ces épisodes sont habituels, puisqu'on recense chaque année en moyenne 4 000 incendies et 24 000 hectares brûlés sur le territoire national.  Néanmoins des épisodes particulièrement  violentes se développement de plus en plus, à partir de 2003, où 61 400 hectares ont été brûlés dans le sud-est de la France

Dès lors, comment lutter efficacement contre la propagation de ces incendies ? 

La crise climatique que nous connaissons est-elle seule responsable de leur envergure ?

Toutes vos questions et vos témoignages au standard de Radio France - 01 45 24 70 00 -, sur l'application France Inter et par e-mail à l'adresse telsonne@radiofrance.com.

Avec nous pour en parler : 

Thierry Bongiorno, maire de Gonfaron

Pierre Schaller,  colonel sapeur pompier du Sud de la France 

Eric Maillé, chercheur à l'INRAE-AMU RECOVER 

Frédéric Medail, professeur à l'Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie à Aix en Provence

L'équipe