Deux astronautes de la NASA ont donc rejoint la Station Spatiale Internationale qui comptait déjà trois occupants. Il y avait de l'émotion à Cap Canaveral, car cela fait 9 ans qu'aucun astronaute n'avait décollé du sol américain.

Le décollage de Space X
Le décollage de Space X © Maxppp / Joe Marino

Depuis la dernière mission de la navette Atlantis, en 2011, les Américains dépendaient de la Russie pour accéder à l'espace. Leurs astronautes devaient se rendre au cosmodrome de Baïkonour, puis monter à bord de la fameuse capsule Soyouz pour accéder à la Station spatiale internationale. Ce qui a pu être vécu comme quelque chose d'un peu vexant pour les Américains, en tout cas les plus patriotes d'entre eux. Voilà peut être pourquoi Donald Trump était si content de voir décoller ses deux compatriotes depuis Cap Canaveral. Et puis, pour la première fois de l'histoire de l'aventure spatiale, il s'agissait d'un vol privé. Les astronautes ont été mis en orbite par un lanceur, une fusée si vous préférez Falcon 9 de la société SpaceX fondée par le milliardaire Elon Musk. Alors quel intérêt pour la NASA ? Avec le premier vol habité privé, l'aventure spatiale entre dans une nouvelle ère. Pour en parler avec Daniel Fiévet : Xavier Pasco. Il est spécialiste de la politique spatiale américaine, auteur du livre Le nouvel âge spatial : de la guerre froide au new space

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.