Écrivain, photographe et réalisateur, Nicolas Vanier parcourt depuis 30 ans les régions du Grand Nord, du Yukon à la Sibérie, accompagné de ses chiens de traîneau pour le plaisir d'aller à la rencontre des hommes qui habitent ces territoires enneigés et glacés, montrer la beauté, mais aussi la fragilité de ces régions.

Nicolas Vanier
Nicolas Vanier © Maxppp / Josselin CLAIR

Dans sa dernière Odyssée Sauvage, réalisée pendant l'hiver 2014, il a relié l'extrémité orientale de la Russie, sur la côte Pacifique, et le lac Baïkal, au cœur de la Sibérie. Mais il ne voyage pas seul. Outre son équipe de traceurs, il y a ses chiens de traîneau, avec lesquels il entretient une relation toute particulière et qui sont ses compagnons pendant les longs mois d'expédition.

Nicolas Vanier : 

"Mon dernier voyage a commencé au bord de l'Océan pacifique en Sibérie, puis nous sommes passés en Mandchourie, en Mongolie, dans cette partie où il y a beaucoup de nomades, avant de rejoindre le fabuleux Lac Baïkal. C'est là qu'a commencé il y a maintenant 30 ans mon histoire avec les chiens de traineau puisque c'est là qu'un trappeur m'a offert mon premier chien de traineau."

"En vivant 24 heures sur 24 avec les chiens, on arrive à interpréter tous les signes : de bonheur ou de mauvaise humeur, et c'est passionnant. On se retrouve comme avec une équipe de football : parmi les chiens, il y a des avants, des milieux de terrain, et des arrières. Et avant tout, il y a une équipe où parfois il y a une bonne ambiance, parfois pas. Il faut entretenir ce bon esprit collectif et avoir un rapport particulier avec chacun des chiens. Ils chacun leur caractère : certains sont toujours heureux, d'autres qui râlent toujours... Toutes ces personnalités, c'est formidable !"

"Ma première expédition a eu lieu alors que j'avais sept ou huit ans quand je suis parti tout seul marcher dans la forêt en Sologne, cela me paraissait être une expédition. Puis à 14 ans, j'ai fait le tour de la Sologne avec mon vélo, c'était la grande expédition !"

La suite à écouter....

Pour en savoir plus, le site de Nicolas Vanier et le site de l’Odyssée Sauvage.

L'aventure en direct

Aujourd’hui, nous prendrons des nouvelles de Charles Hedrich, qui reprend sa traversée du passage du Nord-Ouest à la rame. Direction Tuktoyaktuk, à l’extrême nord du Canada !

Les invités
Les références
L'équipe